En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 10Bannière 37Bannière 30Bannière 2

 TSD4 Sodoleuvre- La Croix des Chaux

Gryon (Alpes Vaudoises)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Télésiège débrayable avec un virage en ligne

Mise en service en : 1998



Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : kilano18
Section écrite le 31/10/2010 et mise à jour le 04/02/2012
(Mise en cache le 23/08/2013)

Je vous présente un reportage sur le télésiège débrayable 4 places "Sodoleuvre – La Croix des Chaux", à Villars/Alpes Vaudoises

Image

Gryon – Une touche d’authenticité

Le village de Gryon est implanté à 1110 mètres d’altitude en surplomb de la vallée creusée par l’Avançon. Orientée plein Sud, la station bénéficie d’un ensoleillement généreux et d’un panorama ouvert sur les Dents du Midi. Malgré son développement lié au tourisme, Gryon a maintenu un caractère authentique et unique avec de vieux chalets à l’architecture typée. Éte comme hiver, Gryon attire une clientèle plutôt familiale à la recherche d’un cadre calme et idyllique !

Le domaine skiable de Villars est en outre intégré à l’espace ski « Alpes Vaudoises » composé par les stations des Diablerets (Meillerets et Isenau) Glacier 3000, Les Mosses, Leysin et Villars. Cet espace s’étend entre 1200m (altitude de Gryon) et 3000m (altitude du Glacier 3000) et propose 225 kilomètres de pistes de ski alpin, évoluant dans un cadre à l’interface entre le lac Léman et le massif des Diablerets. Les pistes des « Alpes Vaudoises » sont desservies par un total de 70 remontées mécaniques.

Situation sur le plan des pistes

Image
-Situation sur le plan des pistes


TSD4 Sodoleuvre – La Croix des Chaux: La création d’un nouvel axe fort

L’ouverture du tronçon « Villars- Bretaye » en 1913 marque le début des activités touristiques sur les hauts de Villars. Les activités se concentrent cependant et principalement sur la saison estivale. Le tourisme hivernal lié à la pratique du ski se développe à partir des années 1930 avec l’ouverture en 1937 d’un funi-luge entre le col de Bretaye et la pointe de Chamossaire. Le domaine skiable se développe ensuite progressivement depuis 1950 vers le secteur « Chavonnes/Lac Noir » et « Chaux Ronde ».

En parallèle au développement du domaine skiable, débute également le tourisme surplombant le village de Gryon avec la réalisation de la première remontée mécanique « Barboleusaz - Les Chaux » en 1956. L’aménagement se poursuit rapidement avec la réalisation en 1957 du téléski « Scezette » pour la desserte du secteur d’altitude et en 1959 la construction du téléski « Sodoleuvre – Les Chaux ». En moins de quatre ans, les axes principaux du domaine skiable de Gryon sont ainsi dessinés !

Avec l’aménagement des pentes voisines de Villars, un rapprochement entre les deux domaines skiables était inévitable. Avec l’équipement du versant de « La Rasse – Col de Bretaye », une première liaison est ouverte au public dans la sens Gryon – Villars en 1965. Le retour est assuré par le chemin de fer BVB (Bex – Villars – Bretaye). La liaison Villars-Gryon est complétée en 1972 par la réalisation du téléski « Gryonne », comme son nom l’indique entre le bord de la rivière « Gryonne » et le domaine skiable de Gryon. Avec la venue de cet appareil, la liaison est ainsi assurée ski au pied et par gravité dans les deux sens. Une amélioration considérable pour les deux domaines skiables sachant que la cadence horaire du chemin de fer métrique entre Villars et Gryon n’était pas étoffée.

Dans l’optique d’améliorer la circulation des skieurs sur le secteur de Gryon avec notamment la suppression des croisements avec les téléskis, une large restructuration du secteur est entreprise durant la saison estivale 1998. Les deux téléskis « Sodoleuvre – Les Chaux » et « Sezette » sont remplacés par un télésiège débrayable quatre places. Les croisements disparaissent, la surface des pistes augmente et le temps de parcours descend en dessous des 10 minutes. Le secteur principal de Gryon est ainsi desservi par une remontée mécanique moderne garantissant rapidité, confort et sécurité !


Image

TSD4 Sodoleuvre – La Croix des Chaux: Ski propre et retour Gryon

Ce télésiège débrayable 4 places est implanté sur le secteur de Gryon et s’étend plus précisément entre le lieu dit « Sodoleuvre » et la « Croix des Chaux », sommet qui domine le domaine skiable de Gryon. Pour rejoindre ce téléporté depuis le front de neige de Gryon ou de l’Alpe des Chaux, il respectivement nécessaire d’emprunter la télécabine « Barboleusaz – Les Chaux » ou le téléski « Frarechets ». Depuis le Col de Bretaye, soit du front deneige d’altitude de Villars, la gare aval de cet appareil est accessible par la piste bleue « Col de Bretaye – La Rasse » suivi par le téléski « Gryonne ».

Compte tenu de son emplacement, cet appareil est confronté à deux types flux. D’une part, il reste le deuxième maillon indispensable de la liaison Villars -> Gryon. Cet appareil doit ainsi absorber le flux des skieurs provenant du téléski « Gryonne » qui assure un débit de 700 p/h. Cette liaison est principalement sollicitée dans l’après-midi lorsque la clientèle de Gryon désire regagner le point de départ du matin. Cette liaison est également empruntée par la clientèle de Villars avec un flux continu qui ne présente cependant pas de pic de fréquentation.

D’autre part, ce téléporté assure la desserte de l’entier des pistes du secteur de Gryon dont notamment trois pistes qui permettent à la clientèle d’effectuer des rotations rapides au niveau de cet appareil. Ce flux constitue le flux principal avec fréquentation élevée tout au long de la journée. De plus, les pistes appartenant à des degrés différents, cet appareil est apprécié tant par les débutants que par les skieurs expérimentés. Malgré un débit de 1800 p/h, l’attente au pied de cet appareil ne dépasse guère quelques minutes au grand maximum.

Depuis la gare amont, les clients bénéficient d’un accès par gravité à la totalité du domaine skiable Gryon dont notamment à la piste de retour en station vers Gryon qui débute au lieu dit « Les Chaux » où est installé la gare amont de la télécabine en provenance du front de neige. Egalement accessible par gravité, le hameau de résidences de vacances « Alpe des Chaux » et son téléski « Fracherets ».

Au niveau du ski, trois pistes accessibles
-Piste bleue "La Croix des Chaux- Les Chaux- Sodoleuvre", est la plus longue sur le secteur de Gryon permet de rejoindre la gare aval de cet appareil. Cette piste est équipée d’enneigeurs mécaniques.
-Piste rouge "La Croix des Chaux- Les Chaux- (Sodoleuvre)" est une alternative plus directe à la piste bleue. Par ailleurs, ces deux pistes desservent également les deux téléskis « Plan-Méltroz » et « Fracherets ».
-Piste noire « Croix des Chaux – Alpe des Chaux » donne accès aux complexes d’habitations de l’Alpe des Chaux.
-Piste noire "Les Chaux- Sodoleuvre", cette piste principalement destinée aux skieurs expérimentés suit un tracé en forêt jusqu'au lieu-dit "Sodoleuvre".

Caractéristiques techniques

Administratif:


  • Station: Villars- Alpes Vaudoises
  • Type d'installation: Télésiège débrayable 4 places
  • Exploitant : Télé Villars Gryon
  • Constructeur: BACO-POMA
  • Année de mise en service: 1998
  • Ouverture au public : Décembre 1998
Géographie:

  • Altitude aval: 1439m
  • Altitude amont: 1984m
  • Dénivelé: 545m
  • Longueur développée: 2125m
  • Longueur horizontale: 2054m
  • Pente moyenne: 27%
  • Pente maximum: 57.3%
Technique:

  • Nombre de pylônes: 22
  • Largeur de la voie: 5.0m
  • Station motrice: Aval
  • Puissance moteur requise (au démarrage): 687 kW
  • Puissance moteur requise (en service): 543 kW
  • Puissance moteur requise (de secours): 187 kW
  • Station tension: Aval
  • Système de tension: Hydraulique
  • Fournisseur du câble: Trefileurope
  • Diamètre du câble: 45mm
  • Poids du câble: 7.70kg/m
  • Longueur du câble: 4410m
  • Electronique de: Semer
  • Type de pince: Omega T
  • Constructeur des sièges: BACO POMA
  • Type de sièges: Arceau 4
  • Nombre de sièges: 110
  • Personnes/sièges: 4
  • Débit maximal à la montée: 1800 p/h
  • Cadencement: 8 sec
  • Espacement entre les sièges: 40m
  • Temps de trajet: 7 min 05 sec
  • Vitesse maximale: 5 m/s
  • Embarquement: Sens de la ligne
  • Débarquement: Tangentiel

Infrastructures et ligne du télésiège débrayable 4 places Sodoleuvre – La Croix des Chaux

La réalisation de ce second télésiège débrayable est confiée à la société helvétique Baco Poma qui a déjà assuré la réalisation du premier exemplaire, soit « Lac Noir – Chaux Ronde » en 1995. L’appareil fourni appartient à la gamme Omega T V2 qui se différence essentiellement de la V1 par un système de tension effectuée au niveau de la poulie montée sur lorry et non en avançant ou en reculant toute la gare. Les deux gares fournies disposent d’une couverture intégrale et un rail de stockage couvert est à disposition au niveau de la gare aval pour le stockage d’une majorité des sièges. La configuration motrice- tension est particulière pour un appareil de cette génération. En effet, la tension et l’entrainement sont disposés gare aval. Ce télésiège offre avec ses 110 sièges, un débit théorique de 1800 p/h à la vitesse de 5 mètres par secondes.

Par ailleurs, ce téléporté est unique à l’échelle de la Suisse. Effectivement, il s’agit du seul appareil Baco Poma à être équipé de gare « Omega T ». La particularité de cet appareil ne réside cependant pas dans le type de couverture fournie mais plutôt dans la déviation de l’axe de la ligne d’environ 10° entre les pylônes 9 et 13. Cette déviation est assurée par la combinaison de quatre pylônes support, équipés de balanciers inclinés et d’un pylône compression pour assurer une certaine pression sur le câble. Ce type de déviation peu courant a permis de réutiliser la tranchée en forêt déjà empruntée par le téléski et ainsi réduire l’empreinte sur la forêt environnante. Cette déviation atypique, envisageable pour de légère déviation, présente également un avantage financier comparé à la construction d’une gare intermédiaire assurant la déviation du câble.

Gare aval

La gare aval est située au lieu dit « Sodoleuvre », à une altitude de 1439 mètres. Elle est équipée d’une couverture intégrale qui se prolonge à l’arrière par un rail de stockage pour les véhicules. Dépourvu de garage, ce rail de stockage couvert permet le rangement d’une partie des sièges durant la période estivale ou lors des révisions. Les couleurs sélectionnées, à savoir le brun, vert et gris assurent une intégration discrète de la gare aval dans son environnement.

Image
-Gare aval avec le rail de garage

Image
-Gare aval masquée par le rail de stockage des sièges

Image
-Zone d‘attente

Image
-Rail de garage manuel pour le stockage des sièges en période non exploitation prolongée

Image
-Gare aval

Image
-Zone d’embarquement

Image
-Rail de stockage avec la nacelle de service

Image
-Rail de stockage et aiguillage dans le contour

Image
-Gare aval

Image
-Gare aval

Image
-Zone d’embarquement est située sur une plateforme métallique

Image
-Embarquement


Ligne

Une fois lancée, la ligne s’élève rapidement jusqu’au pylône 3. Au delà du pylône 3, la ligne adopte une pente légère et constante jusqu’à l’orée de la forêt. Le pylône support- compression 5 imprime le début de la première ascension totalement en forêt jusqu’au pylône 9. Cette portion est marquée par plusieurs longues portées. Le pylône 9 marque avec ses balanciers inclinés le début de la déviation de l’axe du câble d’environ 10°. Ladite déviation se poursuit au niveau des pylônes 10, 11 (pylône compression), 12 et 13. La ligne franchit ensuite le plateau de la « Chaux » en adoptant une pente légèrement descendante sur la partie finale, soit entre les pylônes 15 et 17. Le pylône compression 17 passé, la pente s’accentue rapidement pour franchir la dernière ascension dont l’inclinaison maximale atteint presque 57.3%. Les trois derniers pylônes 20, 21 et 22 assurent un retour à l’horizontal du câble juste avant son entrée en gare amont.

Image
-Retour sur la gare aval

Image
-Pylône 3

Image
-Pylône 4

Image
-Pylône support- compression 5

Image
-Longue portée à travers la forêt

Image
-Pylône support- compression 6

Image
-Pylône 7

Image
-Pylône 8

Image
-Pylône 9, avec les balanciers inclinés

Image
-Portée avant le virage en ligne

Image
-Tête du pylône 10 avec les balanciers inclinés

Image
- Pylône compression 11

Image
-Pylône 12 et balanciers inclinés

Image
-Pylône 13

Image
-Longue portée sur la zone débutante de Gryon. A gauche, la gare amont de l’ancien téléski « Sodoleuvre »

Image
-Pylône 14

Image
-Le sommet de l’appareil est visible au fond, niché au pied de la Croix des Chaux

Image
-Pylône 15

Image
-Les longues portées se succèdent…

Image
-Pylône 16

Image
-Pylône compression 17

Image
-Portée franchissant une des pistes desservies par cet appareil

Image
-Pylône compression 18

Image
-Pylône 19

Image
-Longue portée

Image
-Pylône 20, 21 et 22


Gare amont

La gare amont est nichée au pied de la « Croix des Chaux », à une altitude de 1984 mètres soit le point culminant du domaine skiable de Gryon. Elle reprend en tout point la structure et le schéma de couleur de la gare aval pour des raisons d’homogénéités. Sous la couverture de la gare amont est cachée la chaine cinématique de cet appareil. Finalement, contrairement à l’embarquement, effectué dans le sens de la ligne, le débarquement est tangentiel.

Image
-Arrivée en gare amont

Image
-Zone de débarquement dans le contour

Image
-Plateforme de débarquement

Image
-Gare amont avec le domaine des « Portes du Soleil » en arrière plan

Image
-Gare amont sur fond des « Alpes Vaudoises »

Image
-Gare amont

Image
-Gare amont

Image
-Les trois derniers pylônes au devant de la gare amont en vue rapprochée

Image
-…et en grand angle


Sièges

Image
-Siège Arceau 4

Image
-Croisement de deux sièges sur fond de la Pointe de Chamossaire

Image
-Nacelle de service


Pinces

Image
-Pince Omega T

Image
-Pince Omega T


Divers photos

Image
-Les pylônes compression 1 et 2

Image
-Le virage en ligne, avec les pylônes décalés

Image
-Les sièges dans la dernière ascension

Image
-Les trois derniers pylônes de crête


Conclusion

Avec la réalisation de ce télésiège débrayable, le secteur de Gryon a pris une nouvelle dimension, avec une desserte de qualité assurant à la fois confort, rapidité et sécurité. Un télésiège débrayable à l’image de la politique de modernisation et d’investissements prônée par la société Télé Villars- Gryon.





Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.13768 secondes. 34 requete(s).
86 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés