En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 40Bannière 5Bannière 25Bannière 16
Garmisch-Partenkirchen - Zugspitze

Garmisch-Partenkirchen - Zugspitze


Description rapide :
Dominée par la majestueuse Zugpitze, point culminant de l’Allemagne du haut de ses 2962 mètres, le village de Garmisch-Partenkirchen est la station alpine la plus connue de Bavière. Fort de son cadre remarquable, l’endroit s’ouvre au tourisme dès la fin du XIXè siècle. Les curistes et les amateurs de nature vont contribuer à faire connaître le lieu, mais c’est surtout avec l’expansion des sports d’hiver que la station se développe. C’est donc, fort logiquement, dès 1926 que Garmisch reçoit sa première remontée : le téléphérique du Kreuzeck, ligne historique de la station.

La station propose deux grandes offres ski :
- le domaine Classic, à Garmisch-Partenkirchen même ;
- le domaine de la Zugpitze, à quelques encablure du village, sur les pentes du prestigieux sommet du même-nom.


Située à 75 kilomètres à vol d´oiseau de Munich et d´Innsbruck, la Zugspitze est un sommet à cheval sur la frontière entre la Bavière et le Tyrol, et constitue le point le plus haut d´Allemagne. Son altitude de 2962 m paraît plutôt modeste aux Autrichiens qui peuvent citer des dizaines de leurs sommets dépassant la Zugspitze. Pourtant, aucun d´entre eux n´exerce une telle attraction sur les touristes, les alpinistes et les scientifiques.

Pour les amateurs de remontées mécaniques, la fascination qu´exerce la Zugspitze sur le public a conduit à équiper ce massif, de part et d´autre de la frontière, avec 3 remontées principales qui sont autant de réalisations marquantes pour leur époque :

- tout d´abord, le téléphérique tyrolien (voir reportage), le plus long des appareils primitifs Bleichert en 1926 ;

- le chemin de fer du versant bavarois inauguré ensuite en 1930, dernière grande ligne à crémaillère ouverte en Europe, empruntant un tunnel de plus de 4 kilomètres ;

- enfin le téléphérique Eibsee – Zugspitze, dernière réalisation de Heckel en 1962, avant sa fusion dans PHB, et considéré comme son chef d´oeuvre de 4 kilomètres de long et de près de 2 kilomètres de dénivelé.

Les remontées listées ci-dessous appartiennent au domaine de la Zugspitze.
- Pour découvrir les remontées du domaine Classique de Garmisch-Partenkirchen, cliquez ici.
- Pour découvrir les remontées d´Ehrwald, sur le versant autrichien de la Zugsptize, cliquez ici.


Garmisch-Partenkirchen - Zugspitze
Photo Monchu




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    Liste des appareils sans reportage :


    • La base de données contient 1 appareil sans reportage pour cette station
      Appareil : Constructeur : Mise en service : Fin de service :
      CFC Zugspitzbahn Autres constructeurs 1930

    Il n'y a pas de descriptif détaillé associé à ce site

    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.


    Mentions Légales - Cookies
    Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
    Page générée en 0.10772 secondes. 37 requete(s).
    164 membres connectés sur les forums
    Valid XHTML 1.0 Transitional 
    ©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés