En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 39Bannière 29Bannière 5Bannière 14

 TCD6 des Plattières

Méribel-Mottaret (Les Trois Vallées)

Poma

T2 HS
Description rapide :
Télécabine en trois tronçons de plus de 4Km de long. Depuis 2012, les tronçons 1 & 2 sont remplacés par une télécabine dix places.

Mise en service en : 1984
Fin de service en : 2012

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Partie 1
Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 11/07/2008 et mise à jour le 13/07/2008
(Mise en cache le 13/10/2013)

Image


La Télécabine Débrayable des Plattières fait partie des trois appareils de ce type que compte le domaine des Méribel-Mottaret. Ce domaine compris entre 1700m et 3000 mètres d’altitude est situé en plein cœur de la vallée de Méribel et est relié au domaine des 3 vallées Cette télécabine construite en 1984 va permettre l’ouverture d’un nouveau point de liaison depuis Méribel avec la vallée des Belleville.

La télécabine des Plattières, joue un rôle majeur au sein du domaine de Méribel-Mottaret. En effet cet imposant appareil propulse les clients directement depuis le bas de Méribel-Mottaret jusqu’au sommet du Roc des Trois Marches, offrant donc la possibilité de rejoindre la Vallée des Belleville et notamment le domaine skiable des Menuires. En sortant au sommet du deuxième tronçon on peut rejoindre directement le Télésiège de Côte Brune et ainsi, accéder directement à Val Thorens depuis Méribel Mottaret. Cette installation est donc d’une importance capitale puisqu’elle va être utilisée par les clients de Méribel-Mottaret mais aussi par les clients arrivant de la Vallée de Courchevel désireux de skier sur les Menuires ou Val Thorens. Elle va permettre également le soir d’assurer le retour des client logeant dans la Vallée des Belleville afin qu’ils puissent retourner sur leurs stations. Cet appareil va donc attirer beaucoup de monde. En effet la Télécabine est directement accessible depuis le point de liaison de la Saulire et est située directement sur le front de neige de Méribel Mottaret. Cette télécabine outre son rôle dans la liaison trois vallées va permettre aux clients d’accéder au secteur du Plan des Mains et donc aux superbes pistes du Mont du Vallon via l’appareil du même nom.

Bien que jouant principalement un rôle d’ascenseur vers la liaison 3 Vallées, cette télécabine donne accès à des pistes de tout niveau et qui sont agréables à skier. En plus de la clientèle 3 Vallées cette télécabine permet donc aussi d’attirer tous types de clients pour du ski propre, les gares intermédiaires permettant de faire rapidement des boucles sur les pistes du haut bien que l’embarquement en gare intermédiaire soit quelque fois difficile vue la fréquentation de cet appareil. Sous le deuxième tronçon se trouve une zone débutante permettant l’apprentissage en altitude et permettant de parer un éventuel manque de neige sur le front de neige. La télécabine permettra donc de transporter en toute sécurités la clientèle débutante.

De part sa position centrale sur le domaine skiable des 3 Vallées cet appareil est l’un des plus fréquenté de tout le domaine. En période forte il y’a quasiment tout le temps pas mal de monde à l’embarquement en gare aval. Cependant malgré le débit offert par cette installation, il y a souvent de la queue. Cette queue a été en partie diminuée avec la réalisation du TSD6 Chatelet en 2006 permettant de créer une nouvelle chaîne de remontées permettant l’accès à la vallée des Belleville. Mais beaucoup de gens continuent à prendre cette installation.

La télécabine est durant la période hivernale ouverte aux piétons afin que ceux-ci puissent admirer la vue offerte au sommet du Roc des Trois Marches et également se restaurer en altitude, des restaurants étant présent à proximité de la gare intermédiaire n°1 et de la gare sommitale de la Saulire. Etant ouverte aux piétons, cette Télécabine s’exploite à la descente permettant donc en plus des piétons de redescendre au bas de la stations les clients voulant éviter les pistes rouges du dernier tronçon ou la dernière piste bleue qui voit rapidement sa neige transformée.
Cette télécabine n’est pas exploitée l’été, ce qui pourtant semblerait logique étant donné que la Télécabine du Pas du Lac située non loin de là, est ouverte durant la saison estivale. L’accès à la vallée des Belleville se fait donc par Méribel durant l’été.

Pour cette télécabine, le constructeur retenu fut le constructeur français Pomagalski. Cette télécabine est la première génération de ce type d’appareil que l’on trouve sur le domaine skiable de Méribel Mottaret. Les gares sont équipées de lanceurs pentagonaux qui ont été installé pour la première fois en 1982 à Saint Pierre de Chartreuse. Ces nouveaux lanceurs à pneus et non par gravité permettent désormais d’atteindre la vitesse de 5 mètres/seconde pour ce type d’appareil.
On trouve donc sur cette télécabine des Pinces de type S. Cette télécabine étant équipée de véhicules 6 places, l’attache est donc composée de deux Pinces S montée sur chariot, la pince S étant dimensionnée pour pouvoir assurer la portance d’un véhicule de trois personnes.
Cette télécabine d’une longueur totale dépassant les quatre kilomètres est équipée de trois tronçons complètement indépendants. Ceci permet d’avoir une souplesse dans l’exploitation et de ne pas bloquer un appareil entier. Il n’est pas rare de voir le troisième tronçon fermé à cause du vent. Il aurait été regrettable de pénaliser toute cette installation alors que les autres appareils du secteur sont ouverts. A noter que cette télécabine est la première des deux télécabines en trois tronçons que comporte la vallée de Méribel. Et cette télécabine est la seule télécabines PinceS en trois tronçons de France.
Niveau débit la télécabine bénéficie d’un débit assez important de 2200 personnes par heures ce qui est proche du débit maximal atteint par ce type d’appareil à savoir 2400 personnes / heure.


Situation générale sur le plan des pistes
Image

Vue Globale du Tracé de la Télécabine
Image


Les Caractéristiques de l’installation


Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : PLATTIERES 1, 2 ET 3
Maître d’Ouvrage : COMMUNE DES ALLUES
Maître d’Oeuvre : CETARM 73
Exploitant : S3V MOTTARET
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1984


Caractéristiques du Câble des trois tronçons

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre du câble : 40.5 mm
Câblage : Lang à droite
Ame : Textile


Caractéristiques Techniques Communes :

Sens de montée : Droite
Type de Tension : Hydraulique
Type de Motorisation : Courant Continu
Dispositif d'accouplement : Double Pince S


Les photos de l’installation

La Gare Aval

La gare aval assez imposante, est bardée de bois afin de s’intégrer au mieux dans la station. La gare aval est située à proximité de l’ancien départ du Télésiège des Ramées le long de la route menant aux logements de la partie supérieure de Méribel Mottaret. D’ailleurs le petit garage que comporte cette gare est situé au dessus de cette même route

Image

Image

Image

Image

Cette rampe d’accès n’est pas d’origine. Elle a été faite récemment afin de faciliter l’accès à l’appareil en remplaçant les anciens escaliers.
Image

Vue sur le petit garage que comporte la G1 :
Image

La poulie de retour montée sur lorry. Le lorry est accroché à deux vérins superposés verticalement :
Image

La came permettant de faire manœuvre le mécanisme des portes :
Image



Le Premier Tronçon

Le premier tronçon est d’une longueur moyenne avec moins de 1200 mètres de long. Il permet de profiter d’une belle vue sur la réserve naturelle de Tuéda qui délimite les abords du Parc National de la Vanoise. A lui seul le premier tronçon n’a que peu d’intérêt puisqu’il dessert une seule piste, à savoir la piste Martre qui permet de retourner au bas de Méribel Mottaret.


Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques du Premier Tronçon

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 2200 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 2200 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 3 min 56

Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 1700 m
Altitude Amont : 2007 m
Dénivelée : 307 m
Longueur développée : 1182 m
Pente Maxi : 47 %
Pente Moyenne : 26 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 361 KW
Nb Pylônes : 13
Nombre de véhicules : 69
Espacement : 50 m

La ligne de ce premier tronçon commence par une belle portée au dessus d’un petit espace débutant à l’écart du front de neige principal. Après avoir franchi la piste de l’Ours, la ligne va poursuivre son tracé en forêt. Le tracé est plutôt en dévers. Le P6 va imprimer une montée plus forte afin de franchir le dernier flanc de montagne. Le tracé de ce premier tronçon se termine par un impressionnant pylône triple d’une hauteur relativement importante.
La ligne du premier tronçon comporte au total 13 pylônes répartis comme suivant : 2 compressions et 11 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 4S/4S
P3 : 8S/8S
P4 : 8S/8S
P5 : 8S/8S
P6 : 8S/8S
P7 : 6S/6S
P8 : 12C/12C
P9 : 8S/8S
P10 : 6S/6S
P11 : 8S/8S
P12 : 4S/4S
P13 : 8S/8S

La ligne depuis le bas de cet appareil :
Image

En avant sur la ligne :
Image

Montée dans un terrain en dévers dans la forêt :
Image

Image

Image

La montée finale :
Image

Image

Un pylône triple pour le dernier ouvrage de ligne :
Image

Arrivée en G2/G3
Image


La Gare Intermédiaire n°1 (G2/G3)

La première gare intermédiaire est située à un peu plus de 2000 mètres. Elle est située à proximité du départ du Téléski des Sitelle et à proximité d’un restaurant d’altitude. On y trouve un garage au niveau du sol pour les cabines du second tronçon ainsi qu’un garage en sous sol pour les cabines du premier tronçon. Cette gare assez imposante est bardée de bois elle aussi pour se fondre dans le paysage montagnard. La gare décrit un léger angle sur la gauche. C’est également ici que l’on trouve les deux treuils enterrés des tronçons 1et 2

Image

Image

Image

Image

Image

Vue depuis le débarquement du premier tronçon sur le quai et au fond l’embarquement du second tronçon. Le transfert entre les deux tronçons se fait par des pneus tandis que le traînage au niveau du quai se fait par une chaîne :
Image


Le Second Tronçon

Le second tronçon est le plus long des trois que comporte l’installation ainsi que celui qui comporte la plus forte dénivellation. Le second tronçon, va survoler les larges pistes que comporte ce secteur ainsi que le snowpark. C’est le tronçon le plus fréquenté de la télécabine. En effet beaucoup d’utilisateurs rembarquent en G3 afin de renchaîner le snowpark. Ce tronçon permet également aux débutants de repartir au sommet de la zone qui leur est réservé. La réalisation du TSD6 Châtelet aura permis toutefois de le délester quelque peu. Cette réalisation du TSD6 Chatelet aura nécessité quelques petites modifications sur la ligne du second tronçon puisque le P9 est désormais commun à la ligne du TSD.

Au niveau des pistes au sommet du second tronçon quatre pistes dont trois bleues et une rouge sont desservies :

- Les pistes bleue et rouge Bouvreuil qui permettent toutes les deux d’accéder aux remontées situées au lieu dit du Plan des Mains. La piste bleue permet en plus l’accès au Télésiège Débrayable de Côte Brune
- Les pistes bleues Sitelle et Rossignol qui redescendent toutes deux au bas du second tronçon de cette télécabine.

En plus de ces pistes sont desservies le snowpark ainsi qu’un espace réservé pour les débutants.


Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques du Deuxième Tronçon


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 2200 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 2200 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 7 min 02


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2008 m
Altitude Amont : 2405 m
Dénivelée : 397 m
Longueur développée : 2113 m
Pente Maxi : 52 %
Pente Moyenne : 20 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Amont
Motrice : Aval
Puissance Développée :490 KW
Nb Pylônes : 23
Nombre de véhicules : 102
Espacement : 50 m

Le ligne de ce second tronçon ne comporte pas de difficultés particulières. La première partie du tracé suit un flanc de montagne est se trouve donc en dévers. Ensuite à partir du P9 le tracé franchit les larges pistes qui composent ce secteur. Le P11 va imprimer une montée plus forte, le tracé étant jusque là assez plat. A partir de ce pylône, la ligne va survoler le snowpark. Elle sortira du snowpark au niveau du P19 qui impulse une montée encore plus forte afin de gravir les derniers mètres pour atteindre la deuxième gare intermédiaire.
La ligne du second tronçon comporte 23 pylônes répartis comme suivant : 4 compressions, 19 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P1 : 8C/8C
P2 : 12C/12C
P3 : 6S/6S
P4 : 8S/8S
P5 : 6S/6S
P6 : 6S/6S
P7 : 6S/6S
P8 : 4S/4S
P9 : 6S/6S
P10 : 6S/6S
P11 : 12C/12C
P12 : 6S/6S
P13 : 6S/6S
P14 : 6S/6S
P15 : 6S/6S
P16 : 6S/6S
P17 : 8S/8S
P18 : 6S/6S
P19 : 12C/12C
P20 : 6S/6S
P21 : 8S/8S
P22 : 8S/8S
P23 : 8S/8S


Le second tronçon depuis la gare intermédiaire :
Image

En avant sur le second tronçon :
Image

Image

Image

Passage au dessus de la piste Martre et sur la gauche, vous pouvez voir la G1 du TSD6 Chatelet :
Image

Image

Pylône commun avec le TSD6 Chatelet :
Image

Passage au dessus de l’espace débutant :
Image

Image

Passage au dessus du snowpark :
Image

Image

Image

Image

Image

Dernière grosse montée avant le sommet du tronçon :
Image

Image

Arrivée en G4/G5
Image

Partie 2
Auteur de ce reportage : Geofrider
Section écrite le 11/07/2008 et mise à jour le 12/07/2008
(Mise en cache le 13/10/2013)

La Gare Intermédiaire n°2 (G4/G5)

Cette deuxième gare intermédiaire est située à un peu plus de 2400 mètres d’altitude au lieu-dit des Plattières. Elle est située à l’extrémité gauche de ce lieu-dit, à proximité des gares sommitales des Télésièges Débrayable Plan des Mains et Châtelet. Dans cette gare bardée de bois, est également présent un garage permettant de stocker les véhicules du troisième tronçon ainsi qu’une partie de ceux du deuxième. Le bâtiment décrit un angle sur la droite pour que le troisième tronçon puisse monter sur un terrain franchissable. Cette gare abrite également la salle des machines du troisième tronçon.

Image

Image

Image

Image

Image

Au niveau du débarquement du second tronçon on voit bien l’angle que décrivent les voies :
Image

Comme vous pouvez le voir, là aussi le transfert entre les deux tronçons est à pneus tandis que les traînages sont à chaînes :
Image

La zone d’embarquement du troisième tronçon :
Image

L’une de trois poulies motrice en l’occurrence celle du troisième tronçon .
Image


Le Troisième Tronçon

Le troisième tronçon est le plus court tronçon que comporte cette installation. Il reste néanmoins, le tronçons, le plus impressionnant car sur les 741 mètres qui composent son parcours, la ligne va gravir pas moins de 290 mètres de dénivelée. C’est donc au terme de ce tronçon que l’on va trouver la gare sommitale de cet appareil situé au Roc des Trois Marches et culminant à 2695 mètres d’altitude.

Au niveau des pistes, au sommet du troisième tronçon cinq pistes dont trois rouges et deux bleues sont desservies :

Sur le versant Méribel :

- La piste rouge Mouflon, qui permet de regagne la piste bleu Sitelle et donc de rejoindre la gare intermédiaire n°1 ou de poursuivre son chemin via la piste Martre
- La piste rouge Alouette qui permet de rejoindre le TSD de Côte Brune et ainsi accéder à Val Thorens ou de poursuivre jusqu’au Plan des Mains via la piste Bouvreuil.

Sur le versant Menuires :

- La piste bleue Grand Lac, piste équipée d’enneigeurs et qui permet de prendre la direction de Saint Martin de Belleville
- La piste bleue 3 Marches. Cette piste anciennement de couleur rouge a vu son tracé modifié et son déclassement effectué avec la réalisation du TSD6B Roc des 3 Marches 2. Cette piste agréable permet de rejoindre le bas de ce TSD et de poursuivre éventuellement jusqu’au bas des Menuires via les pistes La Violette ou Girauds
- La piste rouge des Allamands qui permet un retour sur les Menuires ou de prendre la direction du TSD6 Roc des 3 Marches 2 en empruntant le haut de la piste verte La Violette


Situation sur le plan des pistes
Image


Les Caractéristiques du Troisième Tronçon


Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 6 personne(s)
Débit à la montée : 2200 personnes/heure (100%)
Débit à la descente : 2200 personnes/heure (100%)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s
Temps de Trajet : 2 min 28


Caractéristiques Géométriques

Altitude Aval : 2405 m
Altitude Amont : 2695 m
Dénivelée : 290 m
Longueur développée : 741 m
Pente Maxi : 68 %
Pente Moyenne : 43 %


Caractéristiques Techniques

Tension : Aval
Motrice : Amont
Puissance Développée : 358 KW
Nb Pylônes : 11
Nombre de véhicules : 50
Espacement : 50 m

La ligne monte relativement fortement dès le début. Après une grande portée entre le P3 et le P4, la ligne va s’accentuer un peu plus après avoir passé le P6. La pente se calmera qu’après avoir passé les P10 et P11 qui sont situés au sommet de la crète. Après ces pylônes la ligne devient quasi plate avant d’arriver en gare amont située non loin de cette crète.
La ligne du troisième tronçon comporte 11 pylônes répartis comme suivant : 3 compressions, 8 supports.

Dans l’ordre de la montée cela donne :

P0 : 6C/6C
P1 : 6C/6C
P2 : 6C/6C
P3 : 4S/4S
P4 : 8S/8S
P5 : 6S/6S
P6 : 12C/12C
P7 : 4S/4S
P8 : 6S/6S
P9 : 8S/8S
P10 : 8S/8S
P11 : 8S/8S

Le tracé du dernier tronçon depuis le bas :
Image

En avant sur ce dernier tronçon avec une première portée assez importante :
Image

Image

Image

La partie la plus raide de la ligne :
Image

Image

Les deux derniers pylônes :
Image

Image


La Gare Amont

La gare amont est donc située au sommet du Roc des Trois Marches à proximité de la Gare Amont du Télésiège Débrayables à Bulles des Granges. La gare repose sur un pied en béton et toute une structure métallique. Cependant l’accès aux pistes qui se fait par le coté de la gare est au niveau du sol. La partie au dessus des quais est couverte par une structure en bois afin d’intégrer au mieux la gare dans le paysage.

Le quai de débarquement :
Image

Le traînage à chaîne et les deux vérins superposés assurant la tension du câble du troisième tronçon :
Image

La gare depuis l’extérieur :
Image

Image

Image

Image

Image

Image


Véhicules et pinces

Double PinceS montée sur chariot :
Image

Cabine Œuf 6 Places
Image

Comme vous avez du le voir certaines cabines ont été redécorées par des artistes locaux, il y a quelques années de ça, lors de la rénovation d’une partie d’entre elles . Certaines peitnures sont plus réussies que d’autres

Cabines standards croisant des cabines redécorées :
Image

Image


Diverses Photos

Le tracé du troisième tronçon depuis la piste Rossignol :
Image

Le haut du second tronçon toujours depuis la piste Rossignol :
Image

Le second tronçon avec la Dent de Burgin en toile de fond :
Image

Le second tronçon au niveau du croisement avec la ligne du TSD6 Chatelet :
Image

Le premier tronçon avec la Dent de Burgin au fond :
Image


Cette télécabine ,véritable colonne vertébrale pour la liaison avec la vallée des Belleville vit ses dernières années dans son état actuel. Ne débitant plus assez, la S3V devrait procéder entre 2012 et 2014 au remplacement de cette télécabine par une nouvelle télécabine huit places débitant 3000 personnes par heure. La future télécabine ne devrait plus avoir que deux tronçons. Ainsi quand la nouvelle télécabine des Plattières sera installée, une grande page de l’histoire de Méribel-Mottaret se tournera.

Ainsi se termine ce reportage de cette installation.
A Bientôt



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.20331 secondes. 39 requete(s).
141 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés