En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 7Bannière 20Bannière 14Bannière 38

 TKE du Chalençon

Bonneval-sur-Arc

GMM

T1 ES
Mise en service en : 2011

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 16/03/2016 et mise à jour le 27/03/2016
(Mise en cache le 27/03/2016)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Bonneval sur Arc
  2. Historique : le téléski de Chalençon
  3. Chalençon, desserte de l'espace débutants d'altitude
  4. Ligne et infrastructures du téléski de Chalençon
  5. Chalençon, une desserte plus confortable de l'espace débutant en altitude


Bonneval-sur-Arc :

Bonneval-sur-Arc est une station de ski située en vallée de Haute-Maurienne, étalée entre 1791 et 3005 mètres d'altitude, du village de Bonneval-sur-Arc au sommet du télésiège fixe du 3000. C'est donc un domaine assez varié tant au niveau de l'altitude que des paysages (forêt, haute montagne).

On y trouve 12 remontées mécaniques dont 3 télésièges, 8 téléskis et 1 tapis roulant réservé à l'ESF. Elles desservent 25 kilomètres de pistes dont 2 noires, 4 rouges, 9 bleues et 5 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le téléski de Chalençon :

La station de Bonneval-sur-Arc a ouvert pour la saison 1968-1969. On y trouvait alors deux appareils, le télésiège du Vallonnet et le téléski de Chalençon tous deux fournis par Poma. Le premier partait de la station, sur la rive gauche de l'Arc, et rejoignait le plateau du Criou pour desservir deux pistes au-dessus de la future station de Bonneval sur Arc : la Tralenta. Le téléski de Chalençon permettait quant à lui de desservir un espace débutant sur le plateau du Criou, à l’arrivée du télésiège du Vallonnet.

Image
Le télésiège du Vallonnet (D.R).


Deux ans plus tard, Vallonnet est allongé de 150 mètres par l'aval pour rapprocher son départ de la station naissante de la Tralenta.
Puis en 1972, le téléski de la Barme est installé en parallèle de Chalençon mais sur un tracé plus long pour desservir deux pistes bleues et ainsi donner aux débutants la possibilité de continuer leur initiation à proximité de l'arrivée du télésiège du Vallonnet.

Image
Le plateau du Criou en 1978. De gauche à droite, le téléski de Chalençon, de la Barme, la gare amont du télésiège du Vallonnet et au fond le tracé
du téléski débrayable d’Andagne, construit en 1974 (D.R).

Image
La gare aval du téléski de la Barme (cliquez sur l'image pour accéder au reportage dédié à cette installation).


En 1988, le télésiège du Vallonnet est remplacé par un télésiège fixe quatre places plus moderne et performant. L’afflux de skieurs devient dès lors plus important qu’auparavant mais les téléskis de la Barme et de Chalençon suffisent largement pour la desserte de l’espace débutants du plateau du Criou.

Image
Le télésiège 4 places du Vallonnet (cliquez sur l'image pour accéder au reportage dédié à cette installation).


Au bout d’une trentaine d’années de services, le téléski du Chalençon est devenu de plus en plus obsolète. En effet, en plein mois de février 2011 le téléski du Chalençon est tombé en panne, ce qui a créé des soucis pour l'ESF qui utilise la piste des Perdrix. C'est pourquoi, l’exploitant du domaine skiable a décidé de le remplacer au cours de l’été 2011 par un téléski à enrouleurs GMM neuf, sur exactement le même tracé afin de continuer à desservir la piste verte des Perdrix.

Image
La gare aval du téléski débrayable de Chalençon (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).

Image
La gare amont et le dernier pylône (cliquez sur l’image pour accéder au reportage dédié à cette installation).



Chalençon, une desserte plus confortable de l'espace débutant en altitude

Le téléski de Chalençon est situé sur le plateau du Criou, à proximité des départs des téléskis du Moulinet et de la Barme. Il dessert avec son voisin de la Barme la zone d’apprentissage en altitude de la station. Chalençon donne accès à une zone pas très pentue, très adaptée pour les débutants. Notons que ce téléski n’est pas dédié qu’à cette desserte, puisque seule la piste verte des Perdrix est accessible depuis son arrivée. Cette piste, pas très pentue mais large, est idéale pour les débutants avec un enneigement assuré quelle que soit la période de la saison.

Image
Situation du téléski de Chalençon sur le plan des pistes de Bonneval sur Arc.


Rentrons à présent dans les aspects plus techniques de l'appareil. On retrouve ici un téléski de la gamme E développée par GMM qui est caractérisé par une station motrice-tension en aval et une station retour en amont afin de limiter au maximum l'impact environnemental. Notons qu'il est équipé de perches à enrouleurs fournies par LST, comme pour tous les autres téléskis à enrouleurs construits par G.M.M.


Voici les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleurs : CHALENCON
Maître d'ouvrage : COMMUNE DE BONNEVAL SUR ARC
Exploitant : COMMUNE DE BONNEVAL SUR ARC
Constructeur : G.M.M (Gimar-Montaz-Mautino)
Année de construction : 2011

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 800 personnes/heure (Transport simultané d'un adulte et d'un enfant autorisé)
Vitesse d'exploitation maximale : 2 m/s
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2040 m
Altitude amont : 2102 m
Dénivelée : 62 m
Longueur développée : 252 m
Longueur horizontale : 234 m
Longueur de piste : 242 m
Pente moyenne : 26,5 %
Pente maximale : 31 %
Temps de trajet : 2 minutes 6 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 18,50 kW
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 1600 daN
Pression nominale : 93 bars
Nombre de pylônes : 6
Largeur de la voie : 2500 mm
Nombre de véhicules : 54
Dispositif d'accouplement : LST 200

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 16,50 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6*7 fils
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 113 mm²
Pas de toronage : 52,50 mm
Section du câble : 102 mm²
Section du toron : 17 mm
Résistance à la rupture : 17 200 daN


Ligne et infrastructures du téléski de Chalençon

La gare aval

La gare aval du téléski de Chalençon est située à 2040 mètres d’altitude, sur le front de neige du plateau du Criou et entre les départs des téléskis débrayables de la Barme et du Moulinet. Elle est ainsi facilement accessible depuis la station de Bonneval sur Arc grâce au télésiège du Vallonnet arrivant un peu plus haut.
C’est une station motrice-tension E45.

Image
La gare aval vue depuis le téléski de la Barme.

Image
De l'autre côté.

Image
De profil depuis la fin de la piste verte des Perdrix.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de trois-quarts arrière.


Au niveau technique, la gare aval assure la mise en mouvement et la tension du câble. Un bloc moto-réducteur est placé directement sous la poulie. L'ensemble est monté sur un lorry relié à un vérin hydraulique qui assure la tension de ligne.

Image
Le bloc moteur et la poulie motrice.

Image
Zoom sur le vérin hydraulique.

Image
Le vérin hydraulique sous un autre angle.



La ligne

La ligne du téléski de Chalençon est relativement courte, avec ses 252 mètres de longueur développée. La montée est relativement constante, sans réelle difficulté. Elle a cependant tendance à s'incliner progressivement vers les 31 % d'inclinaison maximum sur la fin de la montée.

GMM a ainsi équipé la ligne de 3 pylônes, tous supports :
  • P1 : 2S/2S
  • P2 : 2S/2S
  • P3 : 2S/2S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.



La gare amont

La gare amont est située à 2102 mètres d’altitude, à une dizaine de mètres en retrait de l'aire de lâcher de la perche et toute proche du pylône 4 du téléski de la Barme. Nous retrouvons une station de retour-fixe E60.

Image
La gare amont vue depuis l’aire de débarquement.

Image
Zoom sur la station retour.

Image
Vue de trois-quarts depuis le téléski de la Barme.

Image
De plus près.

Image
Vue en plongée.



Véhicules et pinces

Le téléski de Chalençon est équipé de perches à enrouleurs LST200 à freins magnétiques permettant un démarrage progressif, ce qui est très utile compte-tenu de la vocation débutante de l’appareil. Les agrès sont accouplés au câble par une pince fixe avec serrage par rondelles élastiques.

Image
Une perche en gare aval.

Image
Une suspente et une pince.



Autres vues...

Image
Le pylône 3 et la gare amont depuis le téléski de la Barme.

Image
Idem, mais cette fois-ci depuis la piste verte des Perdrix.

Image
La ligne jusqu'au pylône 2. Sur la gauche, nous retrouvons l'arrivée du télésiège fixe du Vallonnet.

Image
Les deux derniers pylônes et la gare amont.

Image
La ligne dans sa quasi-totalité.



Chalençon, une desserte plus confortable de l'espace débutant en altitude

Chalençon version 2011 remplace parfaitement bien son prédécesseur datant lui des débuts de la station en 1968. En effet, en plus du confort apporté au cours de la montée, le débit est augmenté tout en coûtant moins cher en entretien pour la commune de Bonneval sur Arc.
G.M.M a livré ici son troisième appareil de sa gamme E, après le téléski des Jonquilles à Prabouré en 2010 et celui du Minivor en 2011 sur le domaine du Tour à Chamonix, qui est lui aussi une totale réussite.

Image
Chalençon, un appareil de dernière génération pour moderniser la desserte de l’espace débutant du plateau du Criou.


Je tiens à remercier Monts-Jura pour les photos de l’appareil, Rodo_Af pour les clichés de l'ancien appareil ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Monts-Jura
Date des photos : 10 janvier 2012.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.09669 secondes. 38 requete(s).
125 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés