En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Hopkins


Retour à la liste des constructeurs

Hopkins

logo

Nationalité : Américaine
Informations :

Hopkins a été créé en 1962 et agissait comme sous-traitant de Roebling pour l'installation de ses remontées mécaniques. Son fondateur O.D Hopkins (1926-2010) était originaire de Pékin (Chine). Sa famille avait déménagé dans le New Jersey, aux États-Unis, lorsqu'il avait deux ans.

Hopkins acheta en 1965 la division des remontées mécaniques de Roebling et installa ses propre téléskis et télésièges dans les stations de ski.

Image
TSF2 à Saddleback, Maine (cwcwcw)


En 1967, la société récupéra la maintenance des télésièges de zoos et parcs d'attractions du constructeur Universal Design Ltd et orienta son activité dans ce secteur. Hopkins vendit son premier télésiège fixe pour parc (modèle Sky Glider) à Paragon Park dans le Massachusetts en 1969. S'en suivront plusieurs exemplaires dans les années 1970.

Image
Télésiège Opkins pour parc d'attractions


En 1980, Opkins livra un premier parcours aquatique de bûches. Fort du succès rencontré par le produit, la société se diversifia dans la commercialisation d'autres attractions qui lui permirent de s'ouvrir aux marchés européens et asiatiques. Tout en continuant à installer des télésièges, la société proposait désormais toute une gamme d'attractions aquatiques : Opkins a notamment construit de 1988 à 1992 les trois circuits de l'attraction Splash Mountain des parcs Disneyland américains et japonais. La société a également livré sept montagnes russes et d'autres manèges.

Image
Splash Mountain, livré par Hopkins à Disneyland (Californie)


Hopkins fit faillite en 2001. La division transport par câble fut reprise par SkyTrans Manufacturing, spécialisé dans le reconditionnement de télésièges de stations de ski pour réimplantation dans les parcs d'attractions et zoos. De nombreuses remontées Hopkins continuent d'ailleurs d'opérer aujourd'hui, maintenues par SkyTrans, qui dispose de l'ensemble du catalogue de pièces de rechange Hopkins.

Hopkins se réorganisa et poursuivit son activité de constructeur d'attractions jusqu'à 2012, année durant laquelle il fut racheté par WhiteWater West.



Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction