En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus



Nouveaux reportages
- TSF4 de Corbalanche - Flaine
- TKD de Lusclade - Ax 3 Domaines
- TSF4 des Sapins - La Mongie
- TPH Sapara-Mgvimevi - Chiatura
- TB2 de Flaine Supérieur - Flaine

Discussions sur le forum
- TSF2 Diamant Noir - Flaine (Le Grand Massif)
- Construction TCD6 du Chamois (2017)
- TSF2 du Pré (†) - Flaine (Le Grand Massif)
- TKD du Grand Ballacha 1 & 2 (†) - Flaine (Le Grand Massif)
- TPH Perevisa - Chiatura (Géorgie)

Appareils récents
- TCD10 Albonabahn II (Stuben - AT)
- TCD10 Ecatepec 1 (Ecatepec - MX)
- TCD10 Ecatepec 2 (Ecatepec - MX)
- TCD10 Solaise (Val d'Isère - FR)
- TCD10 Flexenbahn (Stuben - AT)
- TCD10 Giggijochbahn (Sölden - AT)
- TCD10 Trittkopfbahn (Zürs - AT)
- TCD8/10 Ligne H (Medellin - CO)
- TCD6 San Cristobal (Santiago - CL)
- TSCD8/10 Signal (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD8B Flimjochbahn (Ischgl - AT)
- TSD6B Beskid (Szczyrk - PL)
- TSD6B Calmut (Sedrun - CH)
- TSD6 Arcellins (Val Cenis - FR)
- TSD6 Boismint (Val Thorens - FR)
- TSD6 Claran (Le Collet d'Allevard - FR)
- TSD6 Laouissalet (Les Diablerets - CH)
- TSD6 L'Hexago (Le Relais - CA)
- TSD6 La Parsa (Chamonix - FR)
- TSD6 Stade (Val Thorens - FR)
- TSD6 Tête des Saix (Les Carroz - FR)
- TSF4 Almes (Tignes - FR)
- TSF4 B (Mont Bellevue - CA)
- TSF4 Carrelet (La Norma - FR)
- TSF4 Chair I (Suicide Six - US)
- TSF4 Piquette (Barèges - FR)
- TSF4 Planell de la Font (Soldeu - AD)
- TSF4 Sapins (La Mongie - FR)
- TKE2 Coma III (Grau Roig - AD)
- TKE1 2000 (Chamonix - FR)
- TKE1 Club (Val Thorens - FR)
- TKE1 Cortals 3 (Encamp - AD)
- TKE1 Pic Negre 1 (Pas de la Case - AD)

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Swoboda


Retour à la liste des constructeurs

Swoboda

logo

Nationalité : autrichienne
Informations :

L’ingénieur autrichien Josef Swoboda (1909-1986) avait fondé avant guerre à Vienne une entreprise de métallurgie spécialisée notamment dans la production de radiateurs, de châssis et de carrosseries, qui déménagea en Haute-Autriche entre 1944 et 1946, à Oberweis, à proximité de la ville de Traunstein. Dans les années 50, l'entreprise "Swoboda Traunsteinwerkstätte" (Swoboda Ateliers de Traunstein) se lança dans la production de téléskis à enrouleurs, d'abord équipés de portiques en treillis, puis de pylônes caissonnés en "7" dans les années 70.

Image
TKE2 à portiques de l'Idjoch construit en 1956 à Ischgl (Tyrol)
(DR collection monchu)
Image
TKE2 à pylônes "7" du Glungezer construit en 1970 à Tulfes (Tyrol),
(DR collection monchu)


Parallèlement, l'entreprise développa vers la fin des années 50 une gamme de télésièges monoplaces qui resta à son catalogue jusqu'au début des années 70. Swoboda livra aussi en 1967 à la station tyrolienne de Tulfes un appareil réversible exploité avec des archets biplaces en hiver et des sièges monoplaces en été.

Image
TSF2/TKE1 du Glungezer II en été (DR)
Image
Même appareil en hiver. (DR)


La gamme d'appareils s'étendit aux télésièges biplaces et triplaces, avec des caractéristiques inchangées : des pylônes caissonnés, des gares motrices enterrées ou intégrées dans un bâtiment, une tension par contrepoids parfois imposants, et une ligne marquée par des galets de large diamètre.

Image
TSF2 de Gamsgarten, aux glaciers de Stubai (Tyrol),
construit en 1981. (monchu)


L'entreprise n'avait pas abandonné son cœur de métier historique : la fabrication de châssis et de carrosseries pour l'industrie. Swoboda utilisa son savoir-faire pour fournir des cabines en aluminium destinées à plusieurs dizaines de funiculaires et de téléphériques construits par d'autres fabricants autrichiens : VOESt Alpine, Waagner-Biro ou Steurer.

Image
Cabines 4 places du 2S du Horn à Kitzbühel (Tyrol)
construit par Girak en 1955 (DR collection monchu)
Image
Cabine 50 places du téléphérique du Patscherkofel, à Igls (Tyrol)
rénové en 1962 par Waagner-Biro (DR collection monchu)


Image
Cabine du funiculaire Hartkaiserbahn à Ellmau (Tyrol)
construit par VOESt en 1972 (DR collection monchu)


Le point faible de l’entreprise était toutefois l’absence d’appareils débrayables à son catalogue. Plutôt que de se lancer dans un coûteux développement, Josef Swoboda entreprit un rapprochement en 1984 avec le fabricant suisse Walter Städeli (WSO) qui avait développé une pince débrayable à rondelles Belleville. Une société distincte fut créée pour la commercialisation et les études d'appareils débrayables destinés au marché autrichien : SSG ou "Swoboda Seilbahnbau GmbH" (Swoboda Construction de téléphériques SARL). Elle ne s’occupait en revanche pas de la construction qui restait confiée à Swoboda Ateliers de Traunstein. Ceux-ci livraient en sous-traitance les lignes et les gares de leur propre conception, ainsi que les pinces débrayables sous licence Städeli.

Swoboda Ateliers de Traunstein livra une dizaine d'appareils pour SSG avant de faire faillite en septembre 1986. La construction de remontées fut abandonnée. La société SSG, qui était indépendante, fut maintenue, et reprit à son compte la production des appareils qu’elle commercialisait. La production de cabines fut reprise par un entrepreneur du secteur du bâtiment, sous le nom de "carrosseries et constructions métalliques Swoboda". De nouveaux modèles furent mis sur le marché, notamment pour les télécabines avec la gamme Ultra. En 2001, l'entreprise fut rachetée par deux de ses cadres, Robert Vockenhuber et Reinhard Aschauer, et renommée Carvatech en 2005, acronyme de Carrosserie Vockenhuber Aschauer.




Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction