En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
Bannière 42Bannière 5Bannière 44Bannière 20
Cortina d'Ampezzo (Dolomiti Superski)

Cortina d'Ampezzo (Dolomiti Superski)


Description rapide :
Cortina d’Ampezzo est une des principales stations de ski de la province de Belluno en Vénétie, dans les Préalpes orientales méridionales. La ville surnommée "Reine des Dolomites" est située à 1210 m d'altitude, au cœur du massif des Dolomites. Près de la station, le Piccolo Lagazuoi, dont la cime atteint 2778 mètres, est spectaculaire avec ses parois abruptes, et reste très réputé dans le milieu de l’alpinisme.

Sa renommée internationale, vient du fait que Cortina est l’une des stations pionnières du ski alpin en Italie. Haut-lieu du sport de compétition, Cortina a accueilli à deux reprises les Championnats du monde de ski alpin (1932, 1956). Et surtout, Cortina fût la première ville italienne à accueillir les jeux olympiques en 1956.

L'offre-ski de Cortina se divise en trois secteurs non reliés les uns aux autres :
- Le petit secteur « 5 Torri » situé au niveau du Col Falzarego reliant les vallées d’Arabba et du Val d’Abia à celle de Cortina d’Ampezzo. On y ski grâce à 7 remontées mécaniques, assez anciennes, dans un paysages des plus beaux, sur de nombreuses pistes rouges et bleues de qualités.
- Le secteur Tofana-Pocol : est le secteur principal de Cortina, équipé de 15 remontées mécaniques.
- Le secteur Folaria Cristallo : situé sur le versant opposé à celui de Tofana-Pocol. Moins fréquenté, on y ski grâce à une dizaine d’installations mécaniques à travers les bois, sur des pistes familiales.

Commercialement, la station fait en outre partie du vaste regroupement Dolomiti Superski. Voisine d’Arabba et de l’Alta Badia, Cortina est bien sur « une tête d’affiche » touristique de ce vaste domaine.




Près de la station, le Piccolo Lagazuoi, dont la cime atteint 2778 mètres, est spectaculaire avec ses parois abruptes, et reste très réputé dans le milieu de l’alpinisme.

Cortina d'Ampezzo
Photo Rodo_Af




    Afficher les appareils : |


    Liste des reportages de cette station :


    Auteur de la description de la station : rodo_af
    Section écrite le 24/09/2010 et mise à jour le 28/11/2014
    (Mise en cache le 28/11/2014)

    Image

    Image

    Cortina d’Ampezzo

    Cortina d’Ampezzo est, avec Arabba et Marmolada, l'une des principales stations de ski de la province de Belluno en Vénétie, dans les Préalpes orientales méridionales. La ville surnommée "Reine des Dolomites" est située à 1210 m d'altitude, au cœur du massif des Dolomites. Près de la célèbre station, le Piccolo Lagazuoi, dont la cime atteint 2778 mètres, est spectaculaire avec ses parois abruptes, et reste très réputé dans le milieu de l’alpinisme.

    La renommée internationale de Cortina vient qu'elle est l’une des stations pionnières du ski alpin en Italie. Au lieu du sport de compétition, Cortina a accueilli à deux reprises les Championnats du monde de ski alpin (1932, 1956). Et surtout, Cortina fût la première ville italienne à accueillir les jeux olympiques en 1956.

    Cortina forme le secteur n°1 du vaste groupement Dolomiti Superski (non relié skis aux pieds). Voisine d’Arabba et de l’Alta Badia, Cortina est bien sur une des « têtes d’affiche » touristique de ce vaste domaine.

    Image Image

    Depuis les Jeux Olympiques, Cortina a entretenu une image de station sportive et familiale de haut standing qui en fait un lieu prisé par une clientèle fortunée. Cortina d'Ampezzo est ainsi l'une des douze stations du réseau international "Best of the Alps", qui regroupe les stations historiques les plus huppées de la chaîne. Le cinéma fait également partie du mythe de Cortina : en dehors des nombreux films italiens qui ont pris pour cadre cette station, on peut citer quelques films internationaux comme Cliffhanger (de Renny Harlin avec Sylvester Stallone), Rien que pour vos yeux ( de John Glen avec Roger Moore) ou encore Le Grand Silence(avec Jean-Louis Trintignant et Klaus Kinski).

    Image

    Le domaine de ski

    Le ski, principale activité touristique dans les dolomites, est pratiqué à Cortina autour d’un vaste ensemble hétérogène qui se divise en trois domaines non reliés les uns aux autres.
    Il est à noter qu'avec plus de 300 moniteurs, l’Ecole de ski de Cortina est la plus grande d’Italie.

    Image

    Image

    Voici les différents domaines de Cortina :

    - Le petit « Cinque Torri », directement situé au niveau du Col Falzarego reliant les vallées d’Arabba et du Val d’Abia à celle de Cortina d’Ampezzo. On y ski grâce à 7 remontées mécaniques, assez anciennes, dans un paysage des plus beaux, sur des pistes rouges et bleues de qualités.

    - Le domaine Tofana-Pocol : est le secteur principal de Cortina. C'est ici que se sont déroulées les Jeux Olympiques et que sont organisées les différentes compétitions de ski Alpins. On y ski de fin novembre à avril grâce à une quinzaine de remontées mécaniques.

    - Le domaine Folaria Cristallo : est un secteur de ski situé sur le versant opposé à celui de Tofana-Pocol. Ce secteur, moins fréquenté que Tofana-Pocol, est directement relié depuis la ville via deux longs téléphériques. On y ski grâce à une dizaine d’installations mécaniques à travers les bois, sur des pistes familiales et variées.

    Les domaines de ski de Cortina sont d'une manière générale équipés de vielles installations rarement modernisées. Cela donne l’impression que la station est restée oubliée dans sa glorieuse histoire et que le temps est passé lentement. Les pistes et les installations ne correspondent pas vraiment au statut haut de gamme que l’on imagine, avant de venir. Les stations voisines de la « Sella Ronda » sont pour leur part, bien mieux équipées. Tout ceci peu évidement changer, et Cortina se tourne vers l’avenir en étant candidate pour l’organisation des futures Championnats du monde de ski FIS de 2015.

    Image

    Les Jeux Olympiques de 1956

    Image
    photo Olympic.org

    C’est en 1952 que la station de Cortina d'Ampezzo, et pour la première fois une ville d’Italie, obtient l'organisation des Jeux face aux autres villes candidates : Colorado Springs (États-Unis), Lake Placid (États-Unis) et Montréal (Canada). A noter que Cortina avait été désigné pour organiser les jeux d’hiver de 1944 qui furent annulés en raison du conflit mondial.

    La 7e olympiade d’hiver c’est donc déroulée du 25 janvier au 05 février 1956, durant laquelle 821 athlètes représentant 32 nations participèrent aux 24 épreuves olympiques.
    Les Jeux de 1956 ont symbolisé une ouverture des Jeux d’hiver aux pays d’Europe centrale et de l’Union Soviétique, ainsi que pour la première fois la présence du sermon olympique prêté par une athlète. Les Jeux de Cortina furent également les premiers à être retransmis à la télévision et les derniers à organiser les compétitions de patinage artistique à l’extérieur.

    Image
    Le serment Olympique, photo Olympic.org

    Image
    Le logo choisi représente un flocon de neige stylisé avec au centre les cinq anneaux olympiques surmontés d'une étoile, ce qui représente l'emblème du Comité Olympique National Italien. Sous cet emblème apparaît la ville organisatrice, photo Olympic.org


    Des champions inoubliables :
    Sportivement, ces jeux sont marqués par les débuts de l’équipe d’URSS, qui remporte d’emblée plus de médailles que les autres pays. Ses patineurs de vitesse gagnent trois des quatre épreuves, alors que son équipe de hockey sur glace met un terme à la domination canadienne.
    Venu d'URSS, Pavel Kolchin devient le premier athlète non scandinave à remporter une médaille en ski de fond. La Suissesse Madeleine Berthod fête son anniversaire en gagnant l‘épreuve de descente avec une marge impressionnante de 4,7 secondes ! Les États-unis s’imposent en patinage artistique : Tenley Albright remporte le titre féminin tandis que Hayes Alan Jenkins conduit une razzia américaine sur les médailles des épreuves masculines.
    Le roi de la descente
    L’Autrichien Toni Sailer devient le premier skieur alpin à remporter trois médailles d’or olympiques. Il commence par gagner le slalom géant avec un écart historique de 6,2 secondes. Il enchaîne avec une victoire en slalom, assortie de temps records aux deux manches, puis en descente, qu'il gagne avec 3,5 secondes d'avance.

    Le tableau des médailles :
    URSS = 16 médailles dont 7 en Or
    Autriche = 11 médailles dont 4 en Or
    Finlande = 7 médailles dont 3 en Or
    Suisse = 6 médailles dont 3 en Or
    France aucune médaille….

    Image
    Les épreuves alpines, photo Olympic.org

    Image
    Le tremplin Olympique en 2010,

    Dolomiti Superski

    Le domaine Dolomiti Superski est situé au centre du Süd-Tirol Italien et relie 12 vallées entre elles grâce à une billetterie commune. Cet ensemble représente un vaste domaine de 450 Rm’s permettant de skier sur 1200 Km de pistes !! Ce qui en fait le plus vaste domaine relié ski au pieds d’Italie et le plus vaste domaine à la billetterie commune du monde.
    Dolomiti Superski représente le cœur du ski dans les dolomites, qui est la région historique du ski en Italie. Les deux points phares de ce vaste domaine sont la station mythique de Cortina d’Ampezzo : la ville Olympique de 1956, la station star d’Italie qui a accueillie également plusieurs championnats du monde de ski FIS ; et le célèbre « Sella Ronda » qui permet à tous les skieurs d’effectuer un vaste tour de ski à la journée autour du « Grouppo del Sella », une montagne extraordinaire classée dans le patrimoine mondiale de l’Unesco. Le tour du « Sella Ronda » passe à travers les domaines d’Alta Badia, de Val Gardena, de Val di Fassa et d’Arabba, sur 42 Kilomètres de pistes à vue panoramique sur les dolomites, et en utilisant une quinzaine de remontées mécaniques. Pour faciliter les choses, il existe deux tours disposant d’une signalétique différentes: l’un tournant sur la gauche -en orange- et l’autre sur la droite -en vert.
    Si les douze vallées sont bien reliées, il est parfois nécessaire d’emprunter un ski-bus pour passer d’une station à l’autre, en effet certaines stations sont petites et situées en périphérie des grands axes. Il existe un plan des pistes globales de toute la zone, mais elle est peu détaillée. Il est conseillé de se procurer le plan des pistes de chaque domaine pour avoir une idée précise des possibilités.
    Comme vous le verrez en images à travers les nombreux reportages postés sur RM.net, le Dolomiti Superski offre l’occasion d’explorer un domaine immense et magnifique !

    [i]Les 12 vallées de Dolomiti Superski : Cortina d’Ampezzo, Plan de Corones, Alta Badia, Val Gardena, Val di Fassa, Arabba, Alta Pusteria, Val di Fiemme, San Martino di Castrozza, Valle Isarco, Trevalli et Civetta


    Image



    Source :
    http://www.olympic.org/fr/
    http://www.dolomiti.org/fr/cortina/[/i]





    Remonter en haut de la page.
    Retourner à l'index de "Au Coeur des remontées mécaniques.


    Mentions Légales - Cookies
    Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
    Page générée en 0.21772 secondes. 114 requete(s).
    74 membres connectés sur les forums
    Valid XHTML 1.0 Transitional 
    ©2003-2016 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés